linge ancien en chanvre avec dentelle et bobines anciennes chinées lilimargotton
linge ancien, dentelles et bobines anciennes – source canva

Faire un geste pour l’environnement, chacun d’entre nous peut le faire. Sans juger (je suis la première à essayer et parfois laisser tomber!) Ce n’est pas une leçon ni une méthode que je donne mais 3 astuces que j’ai décidé d’appliquer et qui permettent de réduire notre impact textile ! Alors vous relevez le défi ?

Consommer des aliments biologiques, acheter de plus en plus local, trier depuis plus de 20 ans et éviter de jeter fait partie de mon quotidien.  De là à dire que j’ai une conscience écologique, je dirais plutôt une dose de bon sens. 

A l’origine de mon activité de créatrice, en 2009, je proposais déjà des emballages tissu à partir de tissus recyclés pour mes créations plutôt que des sacs plastiques ou en carton. Cela reste mon engagement pour l’environnement et la planète.

Les astuces pour réduire son impact textile

Astuce n° 1 : savoir tirer partie de votre armoire

Un vêtement ou un sac non utilisé depuis 1 an mérite une seconde vie. Mon astuce, deux tiroirs consacrés aux tenues de tous les jours et une partie de l’armoire aux vêtements plus festifs. Chaque fois que vous rangez votre linge dans l’armoire, positionnez-les sous la pile. Si jamais, vous décidez de ne pas prendre le pull ou le tee-shirt qui se trouve alors sur la pile, cela signifie peut-être qu’il ne vous est pas si utile ! ou que vous ne portez pas la tenue qui va avec ! Toujours avec bon sens et bienveillance envers vous-même, ce questionnement vous indiquera si c’est vraiment un vêtement auquel vous tenez (parce que vous le mettez) et non un vêtement trop petit ou trop grand ou trop “au cas-où ?”.

Le résultat attendu : une armoire mieux rangée avec des vêtements que vous avez un réel plaisir à porter. 

Astuce n°2 :  surcycler vos vêtements préférés 

J’ai tendance à “user” mes vêtements quotidiens. Alors si je vois un petit trou, je fais un point, je mets un coude “pour faire joli”, surtout pour cacher le trou ! Je ne jette pas systématiquement le tee-shirt ou le sweat préféré de mes filles. Savoir coudre aide mais vous aussi vous pouvez le faire ou le faire faire par des créatrices spécialisées dans le upcycling !  Il existe des coudes thermocollants  que vous trouvez dans les merceries. J’adore tout particulièrement les coeurs de la mercerie FrouFrou, cela change de la coudière classique, surtout si votre accroc se trouve à un autre endroit ! 

Astuce n° 3 : Trier vos vêtements en famille

Donner, revendre, réparer, recycler, tout est possible avec les tissus.

Deux méthodes de collecte existent aujourd’hui : l’associatif et le bac récupérateur.

Le vêtement est réutilisé, a une seconde vie auprès de personnes ne pouvant pas s’acheter de vêtement neuf en France ou dans les pays en voie de développement, ou ayant fait ce choix délibéré et engagé de s’habiller d’occasion.

Le vêtement est également  déchiqueté et utilisé de nouveau par l’industrie (isolation, habillement….) Alors le reflexe je trie plutôt que je jette c’est assez facile. De nombreuses associations récoltent les tissus. Dans la famille lilimargotton, nous donnons aux copines, cousines, car nous recevons aussi ! Nous déposons aussi dans les collecteurs de vêtements et nous donnons aussi à des associations. 

Enfin, si vous souhaitez d’autres astuces ou conseils, contactez-nous via le formulaire de contact.

Parce que la green attitude, c’est chic ! et vous, quelle est votre astuce ? 

  •  
  •  
  •  
  •