Panière Auguste

La panière Auguste est l’objet textile décoration naturelle créé par lilimargotton.
paniere auguste chanvre et vichy

A quoi sert la panière Auguste ?

Dans toutes les pièces de la maison, vous trouverez une utilité à ce petit panier. Par deux ou par trois, il donne une touche très naturelle à votre décoration. Associez la panière Auguste avec des meubles en bois brut et autre décoration naturelle comme le rotin ou les jetés de canapés en laine.
Astucieux, vous pouvez y déposer le contenu de votre sac, de vos poches. Vous pouvez également ranger votre nécessaire de salle de bain ou les fruits et légumes comme les pommes, les noix ou les noisettes.
Un petit tour en forêt et après avoir fait sécher vos noix ou noisettes, déposez-les dans cette panière.

Elle peut également servir comme panière à pain pour votre apéro champêtre !

Dimensions

Ce modèle de panière mesure à sa base entre 11 et 12.5 cm et 16 à 17 cm en hauteur pour permettre de faire un rabat très élégant.

Les textiles utilisés

La panière Auguste est réalisée en chanvre ancien, en coton chinés en France. Comme les autres modèles, les doublures proviennent majoritairement des trouvailles chinées par lilimargotton : coton imprimé moderne ou vintage. J’apporte un soin tout particulier à l’association des textiles.

Modèle écoresponsable

Enfin, grâce à la panière Auguste, vous contribuez à réduire l’impact textile car elle est majoritairement fabriquée avec des tissus chinés.

Les conseils d’entretien

Lavez cette panière à la main avec une lessive naturelle ou du savon de Marseille ou à la machine, pas plus de 30°. Repassez le textile encore humide en repassage léger. Laissez sécher à l’air libre.

Bon à savoir sur le Chanvre

Il porte des marques du temps. Lavé de nombreuses fois, il blanchit. Certains chanvres sont associés à du coton, tout dépend de leur date de fabrication.
Mouillé, le chanvre a une odeur de foin qui s’estompe une fois sec.

Ce qu’il faut savoir d’Auguste

Auguste était le grand-oncle de M. lilimargotton. On le croisait souvent avec sa casquette et son vélo sur le port de Saint-Vaast-la-Hougue, port d’attache de la famille de M.lilimargotton

Voici le seul résultat