Avec ses nombreuses qualités, le chanvre, cette plante cultivée depuis plus de 8 000 ans devient un tissu au charme incontournable dans la décoration, le design d’intérieur ainsi que dans les accessoires et même la mode. Avec la marque lilimargotton, je vous propose de recycler des sacs à grains en chanvre ancien pour vous proposer des cabas, trousses, panières et de nombreuses créations textiles.

Une origine paysanne

Cette toile d’environ 48 à 50 centimètres de large est tissée avec la longue fibre de chanvre parfois en chevrons, parfois en tissage simple. Epaisse, elle a une couleur naturelle qui diffère d’un rouleau à l’autre, d’un sac de grain à l’autre et possède des rayures qui m’ont tout particulièrement intriguées. Les rayures sont filées ou teintes dans la trame du tissu et servaient à identifier les propriétaires des sacs de grains. Cela permettait au meunier de les différencier. Après avoir moulu les grains, ils restituaient aux propriétaires leurs sacs. Vérité ou légende ? Il est dit également que c’est purement décoratif. J’avoue aimer la première hypothèse !

Dans toutes les campagnes, domaines ou fermages, plusieurs champs de lin et de chanvre étaient cultivés pour la consommation personnelle des habitants. Les toiles tissées plus ou moins finement étaient destinées aux gens de maison, fermiers ou aux nobles et bourgeois.

Ces toiles étaient destinées aux matelas, sous-vêtements, vêtements de gens de maison mais également aux cordages, toiles de bateaux. Ce fut vraisemblablement le cas pour les charpentiers de marine, aïeuls de M. lilimargotton du côté de Saint-Vaast-La-Hougue en Normandie.

Du sac à grains en chanvre ancien à la création textile

Recycler le chanvre : une démarche écoresponsable

J’ai sélectionné un chanvre qui est brut, robuste et avant tout ancien. Je l’ai obtenu grâce à Dominique, ma brocanteuse, spécialiste du tissu ancien. Ces toiles de 100 ans proviendraient du nord de la France, de Belgique, d’Allemagne ou de Hongrie.

Parmi ces trouvailles, des sacs de grains et des rouleaux entiers.

Les sacs à grains ont été lavés à de nombreuses reprises. Grâce à ses lavages successifs, la toile de chanvre s’est assouplie. Ils serviront pour les cabas et sacs, les mini-cabas, les trousses et les panières.

Les rouleaux entiers qui étaient destinés à la fabrication de ces sacs à grains et qui n’ont jamais été utilisés, ont gardé toute leur robustesse, leur rudesse, leur authenticité. Heureusement, les qualités naturelles de cette toile très écologique lui confèrent des propriétés bactéricides contre les bactéries et antifongique contre les champignons. Ces rouleaux permettront de réaliser les cabas de marché Madeleine.

Des créations textiles en toile de chanvre recyclée

Ce sont près de 300 mètres de chanvre dans lesquels je puise mon inspiration pour concevoir ces sacs, cabas, totebags doublés, trousses, panières et très bientôt tablier.

Les toiles de chanvre sont agrémentées de rayures rouge, moutarde, brune ou bleue. En sélectionnant des toiles de draps anciens, des toiles de coton vintage ou des cotons aux coloris modernes ou fleuris ou du lin pour les doublures, les produits ainsi réalisés sont tous uniques. 

Le chanvre, charme du textile recyclé

Rappelons que ces toiles de chanvre ont été tissés artisanalement et par conséquent conservent des marques du temps.

Un tissage plus ou moins fin dépendait de l’épaisseur de la fibre naturelle, filée à la main ou à la machine.

Le chanvre a une couleur qui varie à cause de la fibre. En effet, il parait plus foncé à certains endroits. Il ne s’agit pas toujours de tâches, c’est la fibre qui est d’une couleur différente.

De plus, le fil peut avoir des accidents de tissage, des petites boules : ce sont les marques du temps qu’il convient de connaître et d’accepter. Ainsi les traces laissées à travers les époques dévoilent tout le charme de cette toile.

  •  
  •  
  •  
  •